.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les races extraordinaires (En construction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mj
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 20

MessageSujet: Les races extraordinaires (En construction)   Dim 22 Oct - 17:35

Les Orques



Les orques sont des créatures agressives, impitoyables et dominatrices. Brutes par nature, ils respectent la force et le pouvoir comme les plus hautes vertus. Ils croient presque instinctivement que tout ce qu’ils veulent leur revient de droit à moins que quelqu’un de plus fort les empêche de le prendre. Ils s’exercent rarement en dehors du champ de bataille, sauf quand ils y sont contraints. Cette attitude n’est pas seulement due à leur paresse, mais aussi à la croyance profonde que le travail devrait descendre toute la hiérarchie sociale pour finalement incomber aux faibles. Les orques prennent des esclaves parmi les autres races, les hommes orques brutalisent les femmes orques et les deux genres maltraitent les enfants et les vieillards en s’appuyant sur le principe que quiconque est trop faible pour riposter ne mérite pas plus qu’une vie de souffrance.

De stature imposante, les orques sont généralement un peu plus grands que la plupart des humains, mais ont une masse musculaire plus importante, leurs larges épaules et leurs hanches charnues et musclées leur donnant souvent une démarche légèrement chaloupée. Ils ont généralement la peau d’un vert terne, d’épais cheveux sombres, des yeux rouges brillants et des dents saillantes semblables à des défenses. Ils considèrent les cicatrices comme une marque de respect et les considèrent comme une forme d’art corporel.

Les Gobelinoïdes



Les Gobelinoïdes sont une race de créatures aussi petites que des enfants, mais d’une nature si vorace et destructrice qu’ils sont presque tous méprisés. Lâches et faibles, ils sont souvent manipulés ou asservis par les êtres plus puissants qui ont besoin de fantassins dévastateurs, mais facilement remplaçables. Les Gobelinoïdes qui comptent sur leur propre intelligence pour survivre vivent aux frontières de la société et se nourrissent des déchets et des membres les plus faibles des peuples civilisés. La plupart des autres races les voient comme de virulents parasites impossibles à exterminer. Les Gobelinoïdes peuvent manger presque n’importe quoi, mais préfèrent la viande et considèrent la chair humaine comme un met rare et difficile à se procurer. S’ils craignent les races plus grandes qu’eux, leur mémoire courte et leurs appétits insatiables les poussent souvent à entrer en guerre ou à lancer des attaques contre elles pour satisfaire leurs besoins pernicieux et remplir leurs immenses garde-manger.

Les Gobelinoïdes sont d’affreux petits humanoïdes mesurant à peine plus de 90 centimètres. Leur corps décharné est surmonté d’une tête démesurée généralement chauve, avec de grandes oreilles et des yeux rouges perçants, parfois jaunes. Leur couleur de peau varie en fonction de leur environnement ; les couleurs courantes incluent les tons verts, gris et bleus, mais on trouve des Gobelinoïdes à la peau noire, voire même à la peau pâle. Leur bouche immense aux dents déchiquetées sert bien leurs appétits voraces.

Les Géants de feu



Les géants du feu forment la race la plus stricte et la plus militariste. Ils s’entraînent constamment à la guerre et appliquent leurs tactiques brutales contre tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin. Ils possèdent une structure de commandement rigide et complète, comportant des soldats, des officiers et des généraux. Ils obéissent aux ordres de leurs rois sans poser de question.

Les géants du feu possèdent une pilosité orange vif qui brille et vacille comme s’il s’agissait de flammes. Un géant mâle adulte mesure entre 3,60 et 4,80 mètres de hauteur, possède un tour de poitrine de 2,70 mètres et pèse quelque 3 500 kg. Les femmes sont légèrement plus petites et plus légères. Tous peuvent vivre jusqu’à 350 ans.
Les géants du feu portent des tissus solides ou des habits de cuir de couleur rouge, orange, jaune ou noire. Les combattants revêtent des casques et des armures à plaques en acier noirci et utilisent de grandes épées à deux mains avec lesquelles ils font de larges mouvements sur le champ de bataille.

Les Rognoraks



Les Rognoraks sont de petits humanoïdes semblables à des rongeurs ; originellement natifs des zones souterraines des déserts secs et des plaines, on les trouve désormais plus souvent dans des caravanes de commerce nomades. À l’image des groupes de rats auxquels ils ressemblent, les Rognoraks sont des bricoleurs qui adorent accumuler tout un tas de biens et, en tant que race, ils maîtrisent l’art du commerce, notamment lorsqu’il s’agit d’acquérir et de réparer des objets magiques ou mécaniques. Bien que certains soient d’habiles marchands louvoyant prudemment entre les alliances changeantes des marchés noirs et des bazars, beaucoup de Rognoraks chérissent leurs monceaux de précieuses babioles bien plus que l’argent et préfèrent s’en procurer davantage, au lieu d’accumuler de simples pièces. Il n’est pas rare de voir une équipe prospère de marchands Rognoraks quitter la ville avec un ballot encore plus important que celui avec lequel elle est arrivée, leur pagaille soigneusement empilée sur des chariots conduits par des rats géants.

Les Rognoraks typiques mesurent en moyenne 1,2 mètre de haut et pèsent 40 kilos. Ils portent souvent des robes pour conserver une certaine fraîcheur dans le désert ou pour dissimuler leur forme en ville, puisqu’ils savent que les autres humanoïdes trouvent leurs traits de rongeurs répugnants. Ils sont très attirés par les bijoux qui brillent, notamment en cuivre, en bronze et en or, et beaucoup parent leurs oreilles et leur queue de petits anneaux taillés dans ces métaux. Ils sont connus pour dresser des rats géants qu’ils utilisent comme bêtes de somme et comme montures.

Les Katashas



Originaires d’un monde aride en orbite autour d’une étoile rouge, les descendants modernes des premiers katashas exilés n’ont aucune idée de la façon dont ils ont quitté leur planète ni du moyen qui leur permettrait d’y retourner mais ils poursuivent leurs recherches. Peuple plutôt clanique et secret, leur société est matriarcale, mais les membres des autres races ont bien du mal à différencier physiquement les mâles des femelles. Les Katashas se couvrent le bas du visage avec un respirateur et ne le découvrent jamais en présence d’étrangers. Ils sont omnivores mais préfèrent la viande et la nourriture salée. À l’âge adulte, beaucoup de Katashas quittent leur clan et parcourent le monde en quête de chasse et de gloire.

Les Katashas sont d'étranges créatures humanoïdes possédant 4 bras posés sur un corps plutôt frêle.
Si ils ont des yeux de lynx, c'est une race qui possède également bon nombre de malédiction. Par exemple le fait que pour eux l'oxygène de notre monde est toxique mais aussi social car les peuples civilisés ont cette facilité à être communautariste.

Les Ogres



Les histoires qui parlent d’ogres sont des récits horribles de violence et de brutalité, de cannibalisme et de torture, de viol, de démembrement, de nécrophilie, d’inceste, de mutilation et de toutes sortes de meurtres abominables. Ceux qui n’ont jamais rencontré d’ogres les prennent pour de simples mises en garde. Ceux qui en ont croisé et qui ont survécu, eux, savent que ces contes sont bien en-dessous de la réalité.Les ogres se réjouissent de la misère des autres. Lorsqu’ils n’ont aucune créature de petite taille à écraser entre leurs poings monstrueux ou à profaner pour assouvir leur soif de violence, ils s’en prennent les uns aux autres. Rien n’est tabou dans la société des ogres. On pourrait croire qu’une fois livrés à eux-mêmes, les ogres d’une même tribu s’entre-déchireraient rapidement et que seuls les plus puissants survivraient en fin de comptes, mais s’il y a quelque chose que les ogres respectent, c’est la famille.
Les tribus d’ogres sont donc appelées « familles ». La plupart des difformités et des caractéristiques physiques horribles qui affligent les ogres s’expliquent par la pratique courante de l’inceste. Bien souvent, le chef d’une tribu en est également le père, même si certaines ogresses particulièrement violentes ou dominatrices prennent le rôle de mère de la tribu. Les ogres se chamaillent constamment, un trait de caractère heureux qui les occupent et les font s’en prendre les uns aux autres plutôt qu’à leurs voisins. De temps en temps, un patriarche ogre particulièrement brutal et craint apparaît, un chef capable de rassembler plusieurs familles sous son commandement.
Il existe des Ogres de nature plutôt bienveillante, mais ils sont extrêmement rares.

Un ogre adulte moyen mesure 3 mètres de hauteur et pèse à peu près 325 kg. Une créature affligée de terribles difformités causées par ses origines tragiques (Consanguinité, Viole d'autre race...)

Les Gnolls



Les gnolls sont une race d’humanoïdes sauvages qui ressemblent aux hyènes, et pas seulement d’un point de vue physique. Ils démontrent une affinité marquée pour ces animaux charognards, jusqu’au point de les garder à leurs côtés comme animaux domestiques et d’adopter plusieurs de leurs comportements.
Pour les tribus de gnolls, toutes les créatures qui ne sont pas des hyènes ou d’autres gnolls sont soit de la nourriture, soit des esclaves (selon le tempérament de la tribu en question). Et même un camarade mort ou handicapé n’est rien de plus que de la viande fraîche pour eux. Ils vont peut-être honorer la dépouille d’un membre important de la tribu en récitant une courte prière ou s’assurer de bien cuire le corps d’un gnoll mort d’une maladie défigurante mais, à part cela, ils ne font pas de différence entre le cadavre d’un gnoll et celui d’une autre créature.
Les gnolls plus « civilisés » ne mangent pas leurs prisonniers mais les gardent pour en faire des esclaves qui serviront à défendre ou améliorer leurs repaires ou commercer avec les autres tribus et les esclavagistes. Les gnolls adorent le combat, mais seulement lorsqu’ils ont l’avantage du nombre de manière évidente. Si ce n’est pas le cas, ils préfèrent éviter la bataille, à moins que le but ne soit de dérober la victime d’un autre chasseur ou de tendre une embuscade à une proie de belle taille.

Cet humanoïde primitif recouvert de fourrure possède une tête de hyène, se tient légèrement voûté et dépasse de peu la taille d’un humain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mask-guild.forumactif.com
 
Les races extraordinaires (En construction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [construction de deck] personnage en un exemplaire
» Wacky Races
» [XL 2011] Construction zone et type de route
» Construction d'une école au Burkina Faso
» [Sets] Problème de construction pour le Dragon Kardas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guilde du masque :: Background :: Bestiaire-
Sauter vers: