.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Races communes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mj
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 20

MessageSujet: Les Races communes   Dim 22 Oct - 2:11

Les Humains



Les humains sont une race querelleuse, toujours avide de pouvoir,
d'argent et d’extension de territoire. Plutôt renfermés, ils n'apprécient guère que les autres races se mêlent de leurs affaires.
L’ambition et l’imagination sans fin des humains les poussent à l’adaptation et à l’expansion. Ces traits leur ont permis de se répandre à travers toute la surface du monde, de s’habituer à une large variété de contrées et de conquérir toujours plus de terrain. Les races qui pensent à plus longue échéance les considèrent souvent comme des créatures agressives et destructrices, mais la plupart des humains ne cherchent qu’à utiliser le temps limité dont ils disposent pour mener des existences aussi remplies que possible. Les peuples victimes de l’avancée inéluctable de l’humanité sont souvent assimilés par cette race très habile pour négocier et pour s’adapter ; ils deviennent alors de nouvelles ressources pour les incessantes explorations culturelles des humains.

Ils sont généralement d'une taille moyenne (Entre 1m60 et 1m90) et ont une musculature et une ossature également normales. Les caractéristiques physiques des humains sont aussi variées que les régions du monde. On trouve une grande diversité de couleurs de peau, de morphologies et de caractéristiques faciales, allant des tribus à la peau sombre des continents du sud jusqu’aux pillards pâles et violents des terres du nord. En général, plus les humains vivent près de l’équateur, plus leur couleur de peau est sombre.

Les Nains



Les Nains sont des créatures humanoïdes de petite taille (entre 1m20 et 1m50). Ils sont robustes, font d'excellents combattants et sont dotés d'une grande résistance à la faim et à la douleur. Les nains sont réputés pour être des artisans doués, des combattants féroces et des prêtres pieux, mais les membres de cette race sont tout aussi divers que les humains qui vivent à la surface du monde. Bien sûr, ceux qui s’intéressent aux arts magiques sont moins nombreux que chez les elfes, mais on trouve quand même un certain nombre de puissants clans d’ensorceleurs et de magiciens parmi leurs rangs. Certains nains se tournent même vers le vol et la ruse et assument le rôle de roublards ou même d’assassins.

Contrairement aux autres races communes, les Nains, bien qu'attachés à leurs coutumes et notamment à l'art des runes du Conflux, ne sont pas plus renfermés que cela. Ils accueillent à bras ouvert les aventuriers et leurs poches pleines d'or ou d'objet magique à revendre. Comme de grandes distances séparent les citadelles naines isolées au sein des montagnes, il existe de nombreuses différences culturelles au sein de la société naine. Malgré ces dissemblances, tous partagent plusieurs points communs : un amour immodéré pour la roche, une passion pour les objets et les bâtiments en pierre ou en métal et une haine féroce des géants, des orques et des gobelinoïdes.

Les Ondins



Les ondins sont une race fière, qui n’exprime guère de peur apparente. S’ils sont faciles à vivre et un brin espiègles avec les leurs, ils font preuve d’un peu plus de réserve et de sérieux en compagnie des étrangers.

Les ondins présentent une large palette de couleurs de peau, allant du turquoise pâle au bleu foncé en passant par le vert des mers. La chevelure épaisse et raide des ondins est généralement d’une couleur similaire, quoique légèrement plus foncée, à celle de leur peau. ils ressemblent beaucoup aux humains et présentent la même diversité en termes de taille et de corpulence. Hormis leur couleur, les traits les plus représentatifs de la race restent leurs oreilles semblables à des nageoires ainsi que leurs pieds et mains palmés.

Les Demi-orques



Les demi-orques vivent généralement en marge de la société. Ces individus d’apparence bestiale et traditionnellement craints par les autres races tendent à être entêtés et à chercher sans cesse à prouver leur valeur. Certains espèrent montrer qu’ils ne ressemblent pas à leurs cousins sauvages, les orques, et s’efforcent de développer les meilleurs côtés de leur personnalité, alors que d’autres laissent libre cours à leur héritage monstrueux et à leur férocité lors des combats. Dans tous les cas, la majorité des demi-orques recherchent avant tout le respect, que celui-ci soit donné librement ou arraché par la force.
Considérés comme des bâtards par les humains et des mauviettes par les orques, les demi-orques découvrent dès leur naissance des sentiments tels que l’amertume ou le brûlant désir de résister et de surmonter les obstacles. La taille et la force physique des demi-orques en font des créatures puissantes, une puissance qui, selon les individus, peut être mise au service du bien ou du mal.

Quel que soit leur sexe, les demi-orques mesurent entre un mètre quatre-vingts et deux mètres dix, possèdent une musculature puissante et arborent une peau verdâtre ou grisâtre. Leurs canines sont généralement si longues qu’elles sortent de leur bouche et ressemblent à des défenses animales. Cette particularité physique, combinée avec d’épais sourcils et des oreilles légèrement pointues, leur donne l’apparence bestiale pour laquelle leur race est réputée. Les demi-orques sont impressionnants mais bien peu de gens les qualifient de beaux.

Les Catfolks



Si l’expression de l’individualité constitue un aspect important de la culture des Catfolks, il est atténué par un sens profond de la communauté et de l’effort de groupe. Lorsqu’ils vivent dans la nature, les hommes-félins sont un peuple tribal de chasseurs-cueilleurs. La poursuite du pouvoir personnel ne passe jamais avant la santé et le bien-être de la tribu. Plus d’une race a sous-estimé ce peuple en apparence doux pour découvrir bien trop tard que leur cohésion leur donnait également beaucoup de force.

En général, les Catfolks sont minces et élancés, d’une taille située à mi-chemin entre celle des nains et des humains. S’ils sont clairement humanoïdes, ils ont de nombreuses caractéristiques félines, comme un fin manteau de douce fourrure, des pupilles en fente et une queue lisse et efflée. Ils ont les oreilles pointues, mais, contrairement à celles des elfes, les leurs sont plus arrondies, plus félines. Ils manipulent les objets tout aussi facilement que n’importe quel autre humanoïde, mais leurs doigts se terminent sur de petites griffes acérées et rétractables. Ces griffes ne sont généralement pas assez puissantes pour être utilisées comme armes, mais certains membres de cette espèce (que ce soit un défaut de naissance ou le résultat d’années d’affûtage) peuvent s’en servir à des fins mortelles.

Les Tengus



Les tengus vivent entre eux dans des communautés très soudées. Dans les centres urbains, ils se regroupent généralement dans des bas-quartiers communautaires tandis que ceux qui vivent dans les zones rurales s’installent dans des villages isolés. Dans l’ensemble, ils restent secrets sur leur culture, mélange de traditions anciennes parsemées d’éléments culturels plus contemporains empruntés aux races des régions voisines. La récupération culturelle s’étend également au langage, et les dialectes régionaux des tengus sont ponctués de termes et d’expressions empruntés à d’autres langues. Il n’est donc pas étonnant que les tengus aient un don pour les langues et en apprennent très vite de nouvelles. La plupart des communautés de tengus ont tendance à suivre une structure tribale. Les lois restent assez libres et subjectives, et les membres du clan règlent les conflits par arbitrage public (et parfois par des combats). Si chaque tengu est libre de s’exprimer au sein de sa société, dans la plupart des villages ils s’en remettent toujours à leurs révérés anciens pour leur sagesse et leurs conseils.

es tengus sont des humanoïdes aviens qui ressemblent fortement à des corbeaux. Ils ont un large bec et leurs bras comme leurs jambes se terminent par de puissantes serres. Bien qu’ils soient incapables de voler, leur corps est couvert de plumes irisées (leur plumage est généralement noir, mais il peut parfois être brun ou bleu noir). Leur peau, leurs serres, leur bec et leurs yeux sont de la même couleur, et la plupart des non-tengus ont beaucoup de mal à les différencier les uns des autres. Il arrive que les tengus qui souhaitent être plus facilement reconnaissables aux yeux des autres humanoïdes décolorent certaines de leurs plumes ou ornent leur bec de teinture, de peinture ou de toutes petites décorations collées. S’ils font à peu près la même taille que les humains, ils sont menus et ont tendance à se tenir voûtés. Les tengus ont des yeux légèrement enfoncés et situés de chaque côté de la tête, qui leur donnent une vision binoculaire et un champ de vision légèrement plus panoramique que celui des autres humanoïdes. Comme beaucoup d’aviens, les tengus ont les os creux et se reproduisent en pondant des oeufs.

Les différents types d'Elfe

Les elfes des sciures



Les elfes des sciures sont considérés comme la plus ancienne race commune connue dans le monde. Ils vivent généralement en harmonie avec la nature et se sentent généralement en dehors des conflits des autres races. Connus pour leur grâce, leur sagesse et leur quasi-immortalité, les elfes des sciures sont tenus en haute estime par la plupart des autres races, tout spécialement pour leur maîtrise de l'arc ou du Conflux de la terre. Cependant, les membres de cette race se sentent souvent cernés de toutes parts et isolés par des races plus jeunes, plus agressives et comptant beaucoup plus d’individus qu’eux. Malgré tout, les aventuriers elfes des sciures qui ont été élevés et ont grandi dans des enclaves elfiques qui, bien souvent, incarnent la beauté et l’esprit de leur environnement, emportent avec eux la force et la gloire de la culture elfique et les répandent dans le monde.

Ils ont généralement une taille dites parfaite (Entre 1m80 et 2m) mais ne disposent pas d'une musculature imposante. Les elfes sont  plus grands que les humains, mais aussi plus gracieux et plus fragiles (une apparence que leurs longues oreilles pointues accentuent). Ils possèdent de larges yeux en forme d’amande et de grandes pupilles de couleur vive. Les elfes se parent généralement d’habits qui rappellent la beauté de la nature, mais ceux qui vivent en ville s’habillent plutôt selon la mode en vogue.


Les elfes des cendres



Les Elfes des cendres qui grandissent en ville se font presque toujours emprisonnés ou rejetés avant d’atteindre l’âge adulte ; la plupart sont simplement trop impétueux et indépendants pour s’intégrer à une société civilisée, et leur tendance à la pyromanie ne leur gagne pas vraiment les faveurs des autorités locales. Ceux qui naissent dans des communautés nomades ou tribales s’en sortent bien mieux : l’instinct des cendres, qui les pousse à explorer et à conquérir leur environnement, peut facilement leur permettre de se faire une place à la tête de leur clan.
Les elfes des cendres sont une race plus méconnue du continent. Ils vivent généralement aux cœurs des volcans dont ils se servent pour vivre, se chauffer, cultiver. Par le passé, ils ont souvent été en guerre avec les elfes de sel, éternel combat entre la terre et la mer.

A l'instar de leurs cousins les elfes des sciures, les elfes des cendres disposent des mêmes caractéristiques, à ceci prêt qu'ils ont les yeux couleurs lave et luminescents. ont des apparences aussi diverses que leurs ancêtres élémentaires. Ils ont également les oreilles pointues. Certains ont la peau couleur d’airain poli ou des écailles couleur charbon qui couvrent leurs bras et leurs jambes. Les elfes des cendres aiment les vêtements révélateurs et voyants orange ou rouge vif, de préférence alliés à des bijoux tape-à-l’oeil.

Les elfes de sel



Les elfes de sel ne vivent que pour servir la mer, les rivières et les lacs. C'est d'ailleurs dans cette race que l'on trouve le plus grand nombre de Confluants de l'eau. Ils sont les orphelins de la société, des individus à la fois charismatiques et passionnés mais qui ne se sentent chez eux nulle part sur les continents.

Comme tout les elfes, cette race disposent des caractéristiques communes ainsi que certaines particularités. Les Elfes de sel sont généralement pâles et minces au point de paraître délicats, mais leur corps gracile est souvent plus résistant qu’il n’en a l’air. Ils portent également des signes plus subtils de leur héritage, comme une légère brise qui les suit où qu’ils aillent. Ces signes sont plus marqués lorsque l'elfe est sujet à une passion ou à une colère intense, des bourrasques de vent spontanées ébouriffant ses cheveux ou des souffles chauds arrachant de petits objets à leurs étagères.

Les races dérivées des Elfes

Les Esirnus



Malgré des siècles de manipulation génétique, les Esirnus sont toujours surnommé les Elfes de l'Aube. Cependant, il ne faut jamais dire cela devant eux car ils se considèrent des plus éloignés des autres. Et pour cause: ils ne jurent que par la science et de ce fait ont extrait de leurs cellules toute partie commune aux autres espèces d'Elfe pour ne plus avoir qu'un capital génétique propre. Vous l'aurez comprit. Pour les Esirnus, pas question de conflux et ils s’intéressent plus à l'amas de connaissance et au savoir qu'a autre chose.  

Les Esirnus sont de grande taille. Ils mesurent entre 1m90 et 2m40 de hauteur et sont encore plus fins que leurs anciens congénères. Grands et minces, la musculature bien dessinée, les Esirnus ressemblent à des elfes sculpturaux à la beauté étrange. La couleur de leurs cheveux, de leurs yeux et de leur peau est une version déroutante de celles de leur mère.

Les descendants Arbmunis



Cf Faction Les descendants Arbmunis

Les Arbmunis sont issus d'un croisement lointain entre les humains et les elfes des sciures. C'est pour cela qu'il partage certaine caractéristiques des deux races.
Ils sont de taille humaine (Entre 1m60 et 1m90) Physiquement, les Arbmunis ressemblent à des humains anormalement minces (presque fragiles). Leur foyer d’adoption a dépourvu leur peau et leur chevelure de toute couleur franche. Leur teint peut aller du blanc absolu au noir profond en passant par toutes les variantes de gris possibles entre ces deux extrêmes. Leurs yeux sont dépourvus de pupilles et marqués, ils brillent généralement d’une teinte luminescente jaune ou jaune verdâtre, mais il existe quelques rares individus qui ont les yeux bleu-vert. S’ils ont souvent les cheveux d’un blanc pur ou gris pâle, beaucoup les teignent en noir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mask-guild.forumactif.com
 
Les Races communes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wacky Races
» [toutes les races] Qui devrait dominer le monde?
» Reno air races sur phox alpha
» superficie des communes
» Balises communes à une flotte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guilde du masque :: Background :: Bestiaire-
Sauter vers: