.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 4: Longue vie à la guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Le Mj
Admin
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 20

MessageSujet: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Sam 2 Sep - 17:24





Je me nomme Rebèor Obviscius Balthazar et autant vous le dire cette dernière semaine fût la plus compliquée de toute mon existence.



Nous étions arrivé là, dans l'énorme Royaume de Mivon par le plus grand des hasards mais surtout car nous étions dans la nécessité absolue d'y aller. Moi et mon groupe que j'avais apprit à connaitre et a apprécier venions de subir une éreintante bataille contre des elfes qui manipulaient les ombres.
Forcés et placés devant le fait accompli, nous dûmes nous hâter mais à peine arriver que mon corps entier flanchait sous son propre poids.
J'entends encore le fracas de mes os lorsque le puissant jet, qui sert d’ascenseur aux elfes de sel, me laissa retomber enfin au sol.


Je n'ais jamais couru après ce genre de lieu. Les elfes ont ce type d'architecture trop parfait qui leur est propre et qui finalement est bien loin de celui que je chéris. Cependant l'heure n'était pas à ces divagations. Tout ce qui me venait à l'esprit tenait en quelques mots: "Il est dans ma poche."
Je n'eût cependant pas assez de temps pour les murmurer à Mérisiel qui venait à mon secours à peine fût elle arrivée.
La suite ne fût que rumeur. Je plongeais doucement dans un sommeil profond qui m'éloignait un peu plus du monde des vivants.

Mon groupe se soigna de ses blessures, heureusement plus superficielles que les miennes mais n'eût pas le coeur a faire plus ample emplette pour le moment.
Surement à cause du chagrin? J'ose l'espérer en tout cas. Ils avaient eût le temps de faire connaissance avec la faune locale mais ne rencontrèrent la reine Maratydris la Sang-de-Sel qu'a la lueur du quatrième jour.
Je m'étais réveillé depuis et lui avait fait quelques confidences. Ces quelques mots avaient suffit à ce qu'elle convoque cette extraordinaire assemblée.

Je m'étendais là, sur un lit de racine et de mousse, le visage blanc et l'air un peu hagard. Ils sont là, Mérisiel, Valentina et Saca'Gaja. J'avais comme l'impression de leur avoir mentit mais je m'étais pourtant mentit à moi même. Il était là, posé sur un promontoire, le masque qui donnait son nom à ma guilde. Le masque que je portais sur moi sans m'en rendre compte.



Il y avait également là, sur le coté, un colosse, plus grand que moi si j'avais pût me mettre debout. Il fixait ma blessure noirâtre au flanc dans un grand silence. Mais il restait surtout dans la pénombre. L'on savait qu'il était ici et pourtant il ne voulait guère plus en montrer. En plus de celui là, il y avait la reine à mon chevet et ses plus hautes capitaines.



On pourrait penser qu'une capitaine qui se revendiquait plus proche d'une corsaire que d'autre chose, elle serait froide et incisive, mais elle était resté là à mes cotés pour m'écouter. J'en ais tellement dit que parfois je me demandais si ce n'était pas la fièvre qui parlait à ma place.
Lentement à l'approche de mes compagnons, elle se redressait et elle leur déclama finalement:


«Je suis bien heureuse de faire enfin votre connaissance, vous qui errez dans mes rues depuis quatre jours. Je comprend que vous soyez attristés par l'état de votre camarade mais celui-ci à quelque-chose de plus important à vous dire. Quelque-chose qui doit être fait avant sa fin.
»

Le mot avait été jeté. "Ma fin". Au départ c'était difficile à imaginer puis finalement mon coté croyant à prit le dessus. J'allais voir mes dieux, mes anciens. Bon! Courage, même si j'ai la voix cassée par la fatigue et mon combat contre la maladie, je me devais de continuer:

«Mes amies, mes sœurs. Vous vous demandez surement pourquoi je sors de mon agonie pour vous réunir ici, alors même que vous attendiez mon trépas sans oser venir me voir. Et je le comprend. Cette chose est horrible mais... Passons! Je vous présente le masque de vision. C'est l'artefact qui a donné naissance à ma guilde. La guilde du masque. Je suppose que vous avez surement entendu parler de cette légende? N'avez vous jamais lu l'homme au masque? L'histoire de mon ancien chef Borgoros Rockaüezer qui avait arraché cet objet à une puissante sorcière en guise de paiement après avoir réussit une mission suicide. Il avait toujours dit qu'il allait lui causer sa perte et malheureusement il avait eut raison. Mais personne n'avait vraiment prit le temps de comprendre comment et pourquoi il disait cela. Maintenant, je sais.
Lors de ma fuite de Nouvelle-Stetven je n'avais pas vraiment prit garde à ce que je voyais. Mais je le voyais. Moi et mon compagnon avions suivit notre chamane Elaloria. Et cela alors même qu'elle venait de se faire assassiner avec les autres. Son esprit était à l’intérieur du masque qu'elle portait lors de sa mise à mort. Mais j'avais la vision de celle-ci car, dans un moment d'absence, j'avais glissé celui-ci dans ma sacoche. Il me parlait, il me montrait comment faire pour qu'il survive.
»

Je toussais un peu de sang sur le coté, mais ce fut finalement la reine qui continuait mon discours.

«Cet artefact puissant ne doit pas tomber entre de mauvaises mains. Nous savons qu'il existe plusieurs masques du Conflux dans ce monde et il était à l'abris mais dés lors que Borgoros Rockaüezer fût assassiné, les cartes ont été redistribuées. Il faut que quelqu'un emporte cette chose loin de toutes les tentations et visiblement il est recherché. Au point même que l'on veut détruire des villes entières pour cela. Rébéor et moi même avons alors décidé qu'il fallait une nouvelle guilde du masque. Un groupe qui serait à même de transporter cette chose sans jamais utiliser ses visions.
Et nous avons pensé que vous seriez parfaite pour incarner cette nouvelle guilde du masque.
»

La bombe avait été lâchée. Cette petite réunion prenait finalement des allures de cérémonie alors que mes amies ne réfléchirent pas plus d'une seconde avant de s'avancer devant l'autel, où les attendait la reine Maratydris. Elle tenait le masque qu'elle enfila d'abord à Valentina. Je pense que c'était à moi de les introduire dans ma famille.




«Valentina Frost. La plus ancienne a partager mon calvaire. Une capitaine et très certainement l'énigme la plus intéressante de ce siècle. Tu as en toi un pouvoir encore inégalé. Le masque ne pouvait pas rêver mieux pour le protéger.»

Je ne le savais pas, mais une fois dans l'au-delà j'eût apprit qu'en enfilant le masque, Valentina vit une énorme tête de pierre.
Elle se recula pour laisser place à notre visiteuse venue d'ailleurs préférée.




«Saca'gaja. Au départ notre relation était difficile, la faute étant que tu venais de capturer mon dernier ami sur cette terre. Mais j'ai apprit a connaitre une femelle courageuse et talentueuse. Qui ne rate presque jamais sa cible. L'honneur te permettra d'arriver à notre dessein.»

Encore une fois, alors que la Katasha enfila le masque, elle vit une ombre noire se rependre sur une plaine et recouvrant une montagne.
Mérisiel restait toujours en retrait. Depuis que nous étions arrivé sur le territoire des sang de sel, elle ne semblait pas à sa place. Et pourtant la reine intervint:


«Je vais m'occuper de vous. Avancez!»

Force de constater qu'elle n'avait pas le choix, l'elfette s'avança en direction de la monarque, ne s'attendant surement pas à la suite.



«Mérisiel Sin-dague. Vous qui par maintes fois montré votre haine envers les têtes couronnées. Vous qui avez assassiné tellement de mes sujets que je ne saurais même plus l'intégralité de leurs noms. Je vous efface toutes peines et toutes condamnations qui auraient été déclarées sur le royaume de Mivon. Rebèor ma fait part de votre loyauté envers vos sauveurs et du courage que vous avez démontré lors des batailles. De votre soutiens sans failles. De ce fait, je vous introduis dans cette guilde du renouveau.»

C'est forcement autre chose que de se faire dépeindre par un ancien prête alcoolique et mourant. Peut-être plus solennel que triste du coup?
Et c'est également une vision qui fit reculer Mérisiel. Mais là encore nous ne pouvions le savoir vu de l'extérieur.


«Je crois qu'il n'est plus question de vous démontrer les méfaits de la psychomancie. L'art sombre. Mais j'ai encore une faveur à vous demander. »

Ca je ne l'avais pas vu venir. D'un geste élégant de la main, elle fit s'approcher le colosse laissé hors de notre vue. Finalement il aurait été mieux qu'il y persiste. Nous avions pleinement conscience du pourquoi de la chose. Cet individus était grand. Comme je le disais, encore plus grand que moi mais également plus imposant. Il était vêtu d'une moitié d'armure mais l'autre partie non couverte était horrifique. Un bras difforme pourvu de griffe et de pics à la peau cendrée et écailleuse. Cette chose mit un genou au sol devant la reine, il semblait y prêter allégeance? Il n'avait pourtant rien d'un elfe.  



«Laissez moi vous présenter Béhémot mais l'histoire l'avait connue autrefois sous le nom de Sir Roy O'Connor. Et comme votre ami, il a souffert de la psychomancie. Une sorcière à modifié son corps et son esprit juste par l'énergie du Conflux. Cela la conduit à la folie et a une existence de servitude. Il fût condamné pour avoir tué son monarque et enfermé dans d'antiques geôles magiques. Il y passa une grande partie de l'histoire connue. Mais alors que les royaumes fluviaux naquirent, nous le découvrions là, laissé comme une bête qu'on ne veut plus. Il ne pouvait pas sortir et ne pouvait se résoudre à se donner la mort. Il a très récemment retrouvé sa personnalité d'antan sans explication logique et m'a compté son histoire. J'eût décidé de le sortir de là et d'en faire un chevalier sous mon ordre. Il accepta et se montra fort utile. Mais la cité des sangs-de-sel reste aux elfes de sel et je me dois de le laisser partir sans rompre son engagement envers ma personne. C'est pourquoi il sera ma contribution dans votre guilde et c'est pourquoi je me permets ceci.»

Elle enleva l'heaume du chevalier sans qu'on en aperçoit le moindre de ses traits et y apposa l'artefact. Il n'eût pas beaucoup de réaction mais il vit les contours d'un lézard de roche.

Après toutes ces émotions, je m'en retirais fatigué et à bout de souffle. Une journée plus tard je rendais mon dernier soupire et Maratydris la Sang-de-sel avait autorisé mes amis à me pleurer trois jours durant. Voila une semaine qu'ils étaient à Mivon. Il allait être maintenant temps pour eux de partir, mais sans doute allaient-ils profiter de la dernière heure pour visiter ou faire quelques emplettes? Je n’étais plus là pour le savoir et voila qui métrait un point final à mon aventure.
Nous retrouvions mes alliés dans une auberge, attablés, non loin du centre de Mivon.


______________________

Tour de table:
- Béhémot
- Valentina
- Saca'Gaja
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mask-guild.forumactif.com
Béhémot

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Mar 5 Sep - 1:42

Voila quelques-jours que j'avais apprit à connaitre les personnes qui fondait le groupe dont je fais maintenant partit. Cela me permit de partir sur une base assez solide: Ils parlent et moi je me contente de grogner sans trop donner de réponse. On ne se refait pas!
De ce que j'ai comprit, il y a une Alien sortie tout droit de l'aristocratie qui finalement a décidé de se la jouer justicière masquée. Nous avons ensuite la pirate maudite plus avide d'or que de risquer sa vie. Puis l'elfe qui d'apparence est flatteuse mais qui cache une plante mortelle.
J’étais arrivé dans ce groupe totalement disparate car ma reine de cœur voulait me sauver la vie. Pourquoi ma reine de cœur? Très certainement car elle m'a déjà sorti de ma cage et m'a donné le bénéfice du doute. J'ai saisi cette chance et finalement j'en suis là. Je vais faire ce que je sais faire le mieux: Trancher des têtes, détruire des cages thoraciques, broyer des articulations. J'ai maintenant un Curriculum-vitae long comme le bras et je compte bien prouver que je ne suis pas ici pour faire de la figuration. J'ai pas bien pigé ce qu'était ce masque et la vision qu'il m'avait donné mais le premier qui tentait de le dérober aurait le crâne fendu en deux.
Mes pensées vagabondaient toujours au son de la ménestrel dans le fond de la salle, moi qui était vulgairement avachi sur ma chaise qui manquait de s'écrouler sous mon poids et que mon bras tenait une énorme chope d'hydromel sur la table. C'est limite si j'en prend la moitié rien qu'avec mon membre.
Les autres semblent rester silencieux. Le chagrin ne les quittait toujours pas. Vaudrait-il mieux que je change la direction de leurs attentions. Aussi je décidais enfin à ce qu'ils entendent le son de ma voix. Une voix modifiée par la psychomancie, un timbre qui semblait sortir d'outre-tombe et d'ailleurs que ma bouche.

"La reine à dit que nous devions le mettre en sécurité. Je suis plutôt d'avis de suivre la piste des déserteurs et d'exterminer ceux qui veulent le dérober. Plus de risque pour lui si il n'y a plus personne pour le voler."


Dernière édition par Béhémot le Sam 9 Sep - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rizulra

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 0
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Ven 8 Sep - 0:22

Voilà déjà une semaine que nous sommes à Mivon, j'y suis venu pour le sel de l'air marin, mais nous y avons surtout vécu le sel des larmes... Dommage que notre première escale soit finalement la dernière du prêtre. D'autant que le voilà remplacé par ce démon humanoïde. Même si Rébeor (bien qu'il ai tout fait pour le cacher jusqu'au bout) avait très clairement l'odeur du sang et un passé douteux, il me semblait toujours plus agréable et humain que cette chose dont nous ne savons presque rien! Seul point positif au départ de notre compagnon , l'apparition de cet étrange masque au pouvoir plus qu’intéressant. Et cerise sur le gâteau on nous en nomme gardien haha, quoi de plus facile que de feindre la protection pour s'en emparer facilement, on est plus a une fin du monde près! Mais évidement pour continuer sur sa sympathique lancée il a fallu que le chevalier à sa rereine fasse de la protection du masque sa raison de vivre ...quelle plaie ce type!

Enfin bon passons, je ne suis de toute façon pas d'humeur à discuter, donc tout comme Rébeor le faisais je vais me contenter d'écouter ce que les autres ont a dire, sans raconter a cet être que je ne connais pas, des choses qu'il n'à aucun besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saca'Gaja

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 17

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Ven 8 Sep - 13:22

J'ai l'impression de me réveiller d'un repos bien trop long, comme une sensation vaseuse où l'on se sent comme sur les navires volants d'autrefois. C'est quelque chose d'agréable que de revenir à la réalité. Mais pas lorsque la réalité ressemble à un lendemain de banquet un peu trop arrosé.
Avais-je vraiment fait ça? Avais-je vraiment décidé d'accepter un autre serment? Alors même que j'avais refusé celui qui me liait au conseil d'Alkenstar?? Cette décision ne me ressemblait pas. Je préférais être une femelle sans honneur, mais une femelle libre. Malheureusement, c'est souvent l'honneur qui me rattrape. Râh!

Mes compagnons étaient là avec moi autour d'une table plutôt médiocre par rapport au reste du monde Elfique. C'est étrange mais plus les jours passent plus l'on sent qu'on veut nous pousser vers la sortie. Je ne peux pas leur en vouloir. Il est vrai que le peuple Katasha ressemble à celui Elfique par cet aspect. On accueil rarement les autres races à bras ouverts. Au moins la reine a été clémente par un certain aspect.

Soudain, et alors que j'allais houspiller à l'encontre du nouveau venu dans le groupe, j'attrapai la garde de mon épée tandis que Mérisiel balançait vulgairement le masque sur la table.

«Mais qu'est-ce que tu fais? Tu te rends compte que cette chose est dangereuse?!»

L'Elfette gardait pourtant son aplomb. Elle en jetait 3 autres sur la table.

«Contrairement à vous tous, je prend ce pacte que j'ai fait à coeur. Nous sommes une guilde et si je dois tourner le dos aux Poudrargentines, alors autant le faire bien.»

Elle poussa un masque devant chacun de nous et s'expliqua:

«J'ai demandé à un ébéniste de créer 3 copie parfaite du masque. Nous aurons donc chacun un exemplaire à la ceinture. Question défense cela sera parfait. Je pense que personne n'est capable de nous voler les 4 en même temps. Et même nous, nous ne savons pas lequel est l'original.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béhémot

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Sam 9 Sep - 1:51

Spoiler:
 

J'étais là, a regarder ces femmes se crêper la tête pour des sornettes. Cependant je m'emparais d'un des masques sur la table et l'apportait à l'interstice de mon casque. Il est vrai que l'on ne pouvait pas distinguer le vrai du faux. A par, bien évidemment, si l'on enfile le masque.
Mais j'appréciais ce genre d'initiative. Elle a de la suite dans les idées cette petite.

"Okay! Tu as gagné ma voix, l'elfe. C'est une bonne idée et il nous en faudrait d'autres comme ça."

J'apposais alors le masque à ma ceinture. Il s'agit alors d'un emblème, montrant notre appartenance. Ce n'est pas plus stupide qu'un vulgaire dragon peint sur un bouclier.
Mais autre chose me rendait nerveux. Je n'aime pas être nerveux! Je tournais la tête en direction de Valentina et lui déclarait:

"Quoi? Tu veux ma photo? Pourquoi rester silencieuse? Tu veux nous épargner la grandeur de tes plans?"

Autant le dire tout de suite, je n'ais JAMAIS été doué dans les rapports humains et encore moins habile dans le travail d'équipe. Maintenant vous savez pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rizulra

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 0
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Dim 10 Sep - 16:57

Mais c'est qu'il en serait presque plus beau qu'agréable, bien que ça soit difficile à admettre. Saisissant un des masques restant, priant pour que ça ne soit pas une réplique bien que cela soit peu probable. Puis le regardant dans les yeux qui semblait se dessiner sous son casque:

"Ta photo...? Que ferais-je de l'image de quelque chose d'aussi laid que toi? Même sculptée sur de l'or cela me ferai mal de la regarder. Quand à mes plans, si je ne juge pas bon de les exposer ici, c'est soit qu'ils n'en vaillent pas la peine, soit qu'il ne te concernent pas."

Quelque chose me dis que la suite de l'aventure va être tendue...

"Cela étant dis que somme nous censés faire maintenant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saca'Gaja

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 17

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Lun 11 Sep - 23:30

Mais c'est pas possible! Nous avons devant nous une mission d'importance capitale; Eviter qu'un puissant outil ne tombe entre de mauvaises mains. Et dans l'équipe de rêve que l'on m'a donné, sur quoi l'on se concentre? Sur des broutilles d'égaux et des batailles dignes d'enfants. Est-ce que nous étions vraiment les mieux qualifiés pour acquérir cette destiné? Rien n'est moins sûr.
D'un de mes bras libre, je saisis le masque le plus proche de moi tandis que je gardai la main sur ma garde. Si il fallait que je les mates comme avec des bambins, et bien je le ferai.

«Tu as bien fait Mérisiel. Pour une fois que quelqu'un prend cela au sérieux.»

Non, je ne dévisage pas du tout les deux autres du regard. Bien qu'en effet, le chevalier avait un regard improbable et indéchiffrable.

«Valentina. Si je me souviens bien, Celle-qui-ne-dort ne t'avait pas proposé de te montrer son navire et de t'enseigner la navigation sur fleuve magique?»

Je n'en reviens pas de ce que je vais dire mais, il nous faut un moyen d'aller vite.

«On prend se prétexte pour grimper à bord et soit elle nous aide a fuir loin des royaumes fluviaux et toujours plus proche de l'Alkenstar, soit l'on prend son navire de force, bien qu'à contre-coeur.»

Je suis une katasha. Je n'ais pas vraiment d'affection pour les elfes mais elle nous avait offert de quoi survivre un peu plus longtemps. Cependant il faut agir et je ne pensais pas que passer par la grande porte, à dos de geyser, était une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béhémot

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Jeu 14 Sep - 1:46

C'est si plaisant de se voir se faire moquer comme cela[...] Je sais très bien que je suis ce qu'on pourrait qualifier de l'opposé parfait du diplomate.
Il en faut très peu pour m'énerver et là, il y a un jolie cumule de tout ce que je déteste. Je dois essayer de me contrôler et je suis obligé de chopper la table entre les excroissances de mon gantelet. Je n'ais pas envie de me farcir une Pirate pour le petit-déjeuner. Cependant? Pourquoi ne pas fracasser un énergumène à quatre bras? Cela en a fini de m’énerver et j'arrachais un bout de la table juste sous l'effet de la colère.

"Rassurez moi. Vous êtes pas entrain de parler de voler le bateau d'un peuple de MON foyer?! Je ne suis surement pas un elfe mais il y a d'autre moyen pour remercier vos hôtes, nan? Si je m'écoutais je te fracasserais toi en choppant la pirate et en m'en servant comme massue! La seule chose qui me retient, c'est ce foutu serment que j'ai fait pour ce masque!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rizulra

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 0
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Ven 15 Sep - 16:05

Eh bien, le nouveau venu n'as pas l'air très patient, je me demande si l'aubergiste le sera d'avantage en voyant la table.

"Pourquoi ne pas aller faire un tour en ville avant de décider comment partir? On trouvera peut être quelque chose d'utile et ça nous permettra de nous calmer, bien que vous voir vous entre tuer semble amusant tant que l'un des deux reste en vie pour payer les dégâts bien entendu..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Mj
Admin
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 20

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Lun 18 Sep - 1:29

Et c'est donc sur ces belles paroles que vous décidiez finalement de quitter la taverne pour visiter un peu le royaume qui vous ouvrait encore ses portes pour quelques heures.

La tension dans votre clan ne descendait toujours pas mais entre deux grognements, vous arriviez a faire décrocher deux ou trois mots sur ce qu'il était possible de visiter en ces lieux.

A Mivon est accessible ceci:
- La taverne de l’insubmersible. Bien que vous en sortiez, quelques-uns d'entre vous peuvent toujours rester. Ecouter des rumeurs, aborder des locaux ou des voyageurs même si ils semblent rare d'en croiser.

- Le Port d'Uluxery: C'est ici qu'est amarré le Belladone, le bateau de Celle-qui-ne-dort.

- La boutique d'Alchimie de Tape-du-pied: Ici vous trouverez tout un tas de potion en tout genre. Pour guérir la plus petite blessure ou pour faire qu'une petite blessure devienne mortelle.

- L’étalage de la sel-forge: Pas vraiment une boutique mais une rue complète d'étales où se regroupent des marchands de flèche, d'armures et d'armes qui vous donneront des avantages certains.

- Les bizarreries d'A-bout-de-souffle: En voila une de plutôt étrange. Une boutique tenu par un elfe de sel qualifié de fou. Celui-ci a amassé tout un tas d'objet dont il vous ventera les histoires. Une utilité ou non? A vous d'en juger.


Vous pouvez bien-sûr rester ensemble mais également vous séparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mask-guild.forumactif.com
Saca'Gaja

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 17

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Lun 18 Sep - 1:34

Pour ma part, pas vraiment de surprise, même si j'aurai apprécié connaitre la destination de ce rustre gros Ɏɇȵȴȡɞȹ pour ne pas prendre la même. Cela dit j'écoutai ce qu'il avait a proposer et je m'exclamai ensuite:

«Faites vos emplettes. Pour ma part je vais fouiner du coté du port.»

Puis je me concentrai sur énergumène géant.

«Je vous ferais bien évidement signe si j'ai du nouveau.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béhémot

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Lun 18 Sep - 14:44

Il faut croire qu'ici tout le monde est contre une bonne série de droites dans la gueule. Ou alors c'est le contraire et elles n'attendent que ça. Allez savoir! Les femelles, on pourrait vivre éternellement qu'on ne les comprendrait toujours pas.

Finalement la mage chapeautée décida qu'il etait plus sage de quitter atmosphère alcoolisée de la taverne. Moi qui commençait a trouver ça drole. Au jeu de la plus grosse, je gagnais largement! Je pense à mon épée.
Il y avait peut être finalement encore l'occasion de se chicaner une dernière fois avec quatre-bras.

"Que cela soit bien clair, face d'anguille. Si tu essayes quoi que ce soit qui consiste à voler dans ce royaume, il te faudra plus que quatre bras pour te déterrer lorsque j'aurai frappé ton petit crâne si fort que tu comprendras ce qu'est la vie d'un clou."

Et pour finalement me décider moi même.

"Je vais à l’étalage de la sel-forge. Y aura surement des trucs utiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rizulra

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 0
Flèches: 0

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Lun 18 Sep - 23:34

Eh bien notre ami cuirassé n'a pas oublié sa mauvaise humeur a la taverne, laissons donc cette mauvaise compagnie et allons faire un tour.

"De mon coté je vais aller voir cette boutique là, les bizarreries machin, j'aimerais lui montrer un ou deux objets et voir ce qu'il à."

Qui sait il s’intéressera peut être à la statuette, et ça me laissera le temps de vérifier autre chose héhéhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Mj
Admin
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 18/12/2016

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 20

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Mar 19 Sep - 18:22

Vous aviez donc finalement décidé de vous séparer. Ce qui n'est pas plus mal vu la tension palpable entre les membres de votre groupe. Cependant il restait quelqu'un qui n'avait pas encore donné sa destination, et aussi, Mérisiel agrippa l'un de vos bras, Saca'Gaja et vous murmura:

«Ils ne savent pas ce qu'ils ratent, les autres.
je suis peut-être un assassin mais j'ai également la rapine comme passe-temps. Allons voir ce que ma vieille connaissance a à nous offrir.
»

C'est donc à deux que vous vous rendîmes sur au port.
____________________

Le Port d'Uluxery
Saca'gaja et Mérisiel, vous arriviez finalement après quelques minutes de marche sur les embarcadères elfiques, bien loin des planches pourries de ceux que vous aviez déjà vu. De grands garages de bois taillé et de dorure le tout entrelacés par de puissants troncs d'arbres. Un parfait mélange entre la civilisation et la nature.
Profitant de la cohue toujours actives au port, vous vous cachiez finalement derrière une énorme caisse. Elle fera un parfait brise vue pour que vous puissiez analyser le terrain. Mais pour l'heure des matelots passent tout prêt de vous. Il va falloir se faire toute petite. [Dés compétences Agilité + Discrétion]

____________________

L’étalage de la sel-forge

Béhémot. Vous êtes toujours en rogne. Vos équipiers ne vous comprennent pas mais après tout cela avait toujours été le cas. Qui pourrait comprendre un monstre? Votre enveloppe ne correspond plus à ce que vous êtes à l'intérieur. Mais malgré tout vous percevez encore l'envie de vous comporter comme tel.
Prenez par exemple ces badauds qui parcourent les étalages d'armes. Leurs regards ne vous paraissent pas fuyants? Alors même qu'il s'agit de ceux que vous considérez comme votre peuple.

Cela dit, il y a une race d'elfe, d'humain, d'ogre, de géant et j'en passe, qui ne seront jamais repoussé par la laideur, ce sont les vendeurs! Et d'ailleurs l'un d'eux brandit un casque devant vous. Pour le moment vous ne pouvez pas vous attarder sur les détails de cette pièce, ni même sur les boniments de son présentateur:


«Pour fêter votre départ de nos terres. Monsieur le chevalier!
Je vous fais ce magnifique casque de L'oréetendard pour la modique somme de 15 pièces d'or!
»

Et voila. Hormis la reine, quel elfe vous a considéré comme son égal? Ils sont même heureux de vous voir partir! Mais vous pouvez toujours garder votre calme avant de trucider tout le monde. Ne soyez pas le monstre qu'on attend de vous. [Dés compétences Volonté]
____________________

Les bizarreries d'A-bout-de-souffle

Ah enfin débarrassée des autres empêcheurs de tourner en rond. Valentina, vous rentriez finalement sous un petit tintement de cloche dans la boutique la plus étrange de la ville. A peine la porte passée qu'un elfe jaillit de derrière un vieux comptoir digne de Promesse, la ville pirate. Il écartait lentement ses vieux bras frêles et affichait un sourire orné d'une dent en or.


«Une aventurière entre dans les Bizarreries d'A-bout-de-souffle. Que dits je?! Dans la caverne aux merveilles! Dans l'antre des babioles de tout Bonnifica et d'ailleurs! Dans les bibelots des Anciens et dans la porte vers le gouffre infernal!!! »

Bon finalement il se calme car il eût une méchante toux qui lui irrita la gorge.

«Je me nomme A-bout-de-souffle et je suis votre humble serviteur, étrangère. Que venez vous faire dans ma boutique?»

Il claqua des doigts et finalement des torches s’embrasèrent sur les murs. Un tas de vitrines montrèrent le bout de leurs nez. Et a l'intérieur, toute une flopée d'objet en tout genre.

«Un achat compulsif? Simple curiosité? Ou... Laissez moi deviner. Du troc? Je sens que vous avez tout un tas d'objet intéressent en votre possession.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-mask-guild.forumactif.com
Saca'Gaja

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 08/01/2017

Feuille de personnage
Vie:
6/6  (6/6)
Pièce d'or: 25
Flèches: 17

MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   Mar 26 Sep - 14:08

Nous voila enfin sur la zone du crime. Ah ah! Je n'en reviens pas qu'une Katasha qui appartient aux hautes familles est prête a voler un bateau dans l'unique bût de protéger un masque qui n'est même pas de la technologie de ses ancêtres. Cependant à y réfléchir... Non! Non! Jamais les ancêtres n'auraient utilisé un matériaux aussi peu noble que le bois.

Et justement, du bois, je me retrouvais acculée derrière de grosses caisses de provision en frète.
Il va falloir la jouer discret. Et encore heureux pour Mérisiel, elle est en duo avec une chasseuse de prime. La discrétion coule dans mon sang. Les Katashas ont cette faculté de pourvoir prendre plus ou moins l'apparence de leur environnement. J'allais me fondre dans le bois et je plaquais une main contre l'elfe.

«Restes derrière moi.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 4: Longue vie à la guilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 4: Longue vie à la guilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mise à jour] Chapitre 2-9 Donjon guilde et fusion multiples
» Video guilde SoN
» [IDÉE GUILDE HORDE] Entreprise apothicaire
» Conseil : comment gérer sa guilde ?
» [Guilde] Les Archanges noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guilde du masque :: L'Histoire :: L'histoire-
Sauter vers: